8!DOCVY@E html> Ortolang

Le 29 Jan 1916

Ma chère petite Elise

je viens faire reponce a ta petite

lettre du 23 et tu peu croire que

c'est avec plaisir que je li ces quel

ques mots du petit Coeur

qui m'est si cher detre éloigne de

toi enfin faut espéré que tes

petites prières que tu adresse au

ciel pour moi te seront exaucés

et que dans quelques jours nous

aurons le bonnheur dètre tous

ensemble je te charge pour le

moment a embrasse petit Aime

ainsi que tonton Urbin [Mame Pape]

et Maman continue a etre gentille

pour tous et surtout de tapliquer

a tes devoirs a l ecole ton

Papa qui t embrasse

Ernest Viste

Ma chere Marguerite

je viens a toi mon petit

coeur et continue a la lettre que

Jai reçu hier de toi et

crois que cela ma soulage

de la marche nous somes arrives

a 6h et sitot arrivés ils nous ont

distribues nos lettres mai jai

eu juste le temps de [tajoutter]

deux mots car la levée a été

tout de suite Maintenant

je marrette pour te dire que

a lestent même je reçois ta chere

lettre du 24 je ne matendais pas

encore a la distribution nous

venions que de mange la soupe

et venez de te comenser la lettre

crois quil ma valu mieu dalér

que de boire le cafés tu

me dis mon petit Coeur que

tu va [menvoyer] la montre jespère

la recevoir un de ces jours que

je te donerez conaissance sitot

lavoir reçu. Maintenant je dois

te parlé un peu de notre sange

ment nous avons fait notre

en parfaite santee mais ça a été un

peu penible car la marche etait trop

longue le 1er jour nous navons fait

que 12 K le deuxieme jour sa a sangé

nous avons fait dans les 32 K et hier

ça a été un peu plus court mais

sa a été un peu plus penible car

nous somes un peu plus dans la

montagne mais nous avons fait

que 15 K aujourd hui nous avons

completement repos il parait que

nous devons reste quelques jours

a ce patelin mais on n est sur de rien

nous somes a un vilage nomme

[Damerocourt] nous avons quitte

la Somme mai pas de beaucoup

nous somes encore sur la limite juste

3 K [...] dans Loise nous ne somes

pas arrives a [Crève Coeur]

ou nous somes s'est un petit

village pas bien riche ils nous

vendent le vin 30 sous le litre je ne

croi pas y en achete beaucoup

a ce prix je ne voi pas grand

chose plus a te dire pour aujourd'hui

mille baisers a tous ton tout a toi

qui tenvoie tout son coeur et ses

plus doux baisers

Ernest Viste

Cher beau Frère

Je viens un peu a toi

et te dire que ce matin je suis alle

faire une petite tournee aux lapins

mais jai pas eu de sance jaitais avec

[Sidobre] jai vu un trou dans un peu de [bois]

coupe dun peu plus il me [tombé] mais

il nous a échappé lautre jour nous avons

mis des colets et des pièges juste nous

somes partis a linprevu il nous a falu

tout quitter le même jour

que nous les avons mis au même

endroit dans lespace de 100 mtr

jai vu 5 [lievres] toutes a la foi pas

utile de te dire si je bisque un peu

mais je suis été oblige de les laisse

toutes partir si toi tu peu nen fait

pas autant ton beau Frere qui tembrasse

Ernest Viste

Condition d'utilisation

Ce fichier numérique est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage à l'Identique 3.0 France (http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/3.0/fr)

Edition

Pré-publication, version 1.0, février 2014

Distributeur

Praxiling, UMR 5267

Adresse du distributeur

Université Paul-Valéry Montpellier III 34199 Montpellier Cedex 5

Source

Correspondance d'Ernest Viste, numérisée par les Archives Départementales de l'Hérault.

Scripteur

Ernest Viste

Destinataire

famille

Date

29-01-1916

Lieu

Daméraucourt